Richard Duquette
Newsletter

Ceramic Tango un film par Patricia Chica
Après avoir reçu des nouvelles inquiétantes, un jeune homme tombe dans une profonde dépression et devient vulnérable à la volonté d'un intrus dangereux.
8695
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-8695,ajax_fade,page_not_loaded,,boxed,qode-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

About This Project

imdb logo film industrie hollywood bollywood

CERAMIC TANGO

UN FILM PAR PATRICIA CHICA

Après avoir reçu des nouvelles inquiétantes, un jeune homme tombe dans une profonde dépression et devient vulnérable à la volonté d’un intrus dangereux. Un court-métrage moderne et une mise en garde qui encourage les téléspectateurs à faire une pause et de bien réfléchir à la fragilité de la vie.

Publié le 24 janvier 2014 à 13h54 | Mis à jour le 24 janvier 2014 à 13h54

Ceramic Tango primé à Hollywood

Le court métrage Ceramic Tango, de la cinéaste montréalaise Patricia... (Photo: fournie par la production)

ANDRÉ DUCHESNE
La Presse

Le court métrage Ceramic Tango, de la cinéaste montréalaise Patricia Chica, a remporté le prix du meilleur film (Shocker Award of the Year) du Shockfest Film Festival tenu il y a quelques jours à Hollywood.

Il s’agit du sixième prix que remporte le film et de son deuxième aux États-Unis.

Le Shockfest est un festival de films d’horreur. Mme Chica et Jenimay Walker, actrice principale du film, étaient présentes à la cérémonie de remise des prix tenue aux Studios Raleigh de Hollywood.

Sur la photo, Mme Chica et Mme Walker entourent la comédienne Linda Blair.

Connue pour son rôle de Regan McNeil dans le film L’exorciste, cette dernière assurait l’animation de la soirée.

Ceramic Tango : Danse, lutte, cri, ça ne changera rien

Published on avril 30th, 2013

CERAMIC TANGO POSTER final

Reconnue et récompensée maintes fois à l’international, entre autres, pour ses films Tangled Forest (2012) Day Before Yesterday(2010), ou encore Rockabilly 514  (2008) pour ne nommer qu’eux –  la cinéaste ayant travaillé sur des projets de toutes envergures, pour différents médias, et ce, à travers le monde –  Patricia Chica est de retour avec un nouveau projet. Un court métrage qui fera, à coup sûr, sensation.

Fidèle à elle-même, elle s’associe à un scénario qui touche des cordes sensibles et, c’est sans mettre de gants blancs, mais avec une très grande sensibilité, qu’elle l’aborde. Ceramic Tango, c’est un face-à-face avec soi-même, avec une réalité que l’on se fait jeter en plein visage. Une réalité à laquelle on ne sera jamais préparé : le VIH.

Le Tango est une danse qui s’improvise à deux. Ici, le soi devient l’autre et inversement. Une chorégraphie du tiraillement entre le désir de vivre et la honte d’être soi.

Avant de savoir qu’il s’agissait d’une production à micro budget et qui relevait d’une première expérience de caméra pour les deux acteurs, j’étais déjà charmée, en apprenant cela, je suis conquise.

La première montréalaise aura lieu ce vendredi 3 mai à 20 h au Cabaret Cléopâtre. Des frais de 10 $ seront récoltés à l’entrée. 1 $ la minute, est-ce cher payé? Si vous trouvez que oui,  sachez que 10 % des frais recueillis seront versés à la Fondation québécoise du Sida et que, pour la même somme, vous sera ensuite  présenté un spectacle de burlesque!

Programmé au Short Film Corner du Festival de Cannes ainsi qu’au Rhode Island International Film Festival, on souhaite la meilleure des chances à l’équipe et on la remercie de nous donner bonne figure de par le monde entier!

Par

Vickie Lemelin-Goulet

Vendredi 3 mai | Film Ceramic Tango au Cabaret Cleopatra

Ce film est la toute dernière production de la réalisatrice Patricia Chica. Écrit par Charles Hall, Ceramic Tango met en vedette Holy Scar et Richard Cardinal et traite du sujet peu banal du VIH chez les jeunes.

Holy Scar est une jeune homme au style actuel avec tout plein de tatouages et de perçages sur le corps. Dans son bain, il est comme emporté par un malaise, il voit flou, une ombre noire le pousse (Richard Cardinal), cette noirceur est-ce le VIH ? De manière un peu underground, ce court métrage serait «un outil idéal de sensibilisation sur le VIH, surtout auprès des jeunes adultes», de dire Patricia Chica. À compte d’auteur, Ceramic Tango a été réalisé sans subvention aucune, Mme Chica y a englouti ses REER pour que son projet puisse voir le jour ! Mais ce court métrage a été choisi comme étant un des Coups de cœur du Short Film Corner du Festival de Cannes. «Nous sommes extrêmement fiers de représenter le Québec à ce festival prestigieux», déclare Patricia Chica, qui a déjà produit des films tels que Day Before Yesterday, La Promesse et Rockabilly 514. Le lancement public du film s’effectuera le 3 mai dès 20h, au Cabaret Cleopatra.

Cabaret Cleopatra, 1230, boul. Saint-Laurent, 2e étage, Mtl. Entrée : 10$.

Le grand prix du Shockfest Film Festival remis à la Québécoise Patricia Chica

Par Anne-Marie Yvon | francais@rcinet.ca
Jeudi 23 janvier, 2014 , Aucun commentaire ↓

La cinéaste a reçu la plus haute distinction que le festival offre à un film, toutes catégories confondues, pour son premier essai dans le genre fantastique, le court métrage Ceramic Tango.

Il s’agit du sixième prix remporté par Ceramic Tango et le deuxième aux États-Unis.   Mais Patricia Chica,  qui se spécialise dans des productions cinématographiques audacieuses en fiction et documentaire, a vu ses films primés à l’international une trentaine de fois.

 « Ceramic Tango est un film à la fois beau et socialement important. Je savais que c’était nécessaire qu’il soit vu de tous. Patricia Chica est une cinéaste très importante et elle va certainement marquer l’histoire! » Guil Claveria, fondateur du Shockfest Film Festival.

Ceramic Tango raconte l’histoire d’un jeune homme qui sombre dans une dépression après avoir reçu des nouvelles graves, le laissant vulnérable à la volonté d’un dangereux intrus.

 « Je voudrais dédier ce film à tout le monde qui souffre du VIH. La raison pour laquelle j’ai fait ce film c’est en fait pour soutenir la cause, qui est très chère à mon cœur, et sensibiliser sur le VIH et les personnes qui sont touchées par ce virus. Je vous remercie beaucoup de nous honorer avec ce prix! »,  Patricia Chica, réalisatrice

null
Patricia Chica, réalisatrice© Patricia Chica

 Plus de 30 festivals de films internationaux ont programmé Ceramic Tango. Le film a été présélectionné pour les Prix Jutra 2014, qui récompensent l’industrie du cinéma québécois.

CÉRAMIC TANGO AU FESTIVAL DE CANNES

Poster Céramic Tango

Lancement de Céramic Tango de Patricia Chica

C’était visionnement de presse au collège de Rosemont jeudi pour la productrice de talent Patricia Chica qui présentait sa dernière œuvre aux gens médias et des critiques culturelles. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit Francine Grimaldi et la représentante du consulat du Salvador se déplacer spécialement pour un lancement d’un film de 10 minutes. Chica a eu droit à un discours élogieux qui l’encensait comme fierté nationale de son pays d’origine. En effet, Chica est une artiste qui rayonne au Salvador en plus d’être très respectée ici même à Montréal dans le milieu la production cinématographique. Un statut bien mérité dont plusieurs rêvent de jouir un jour au courant de leur carrière.

« J’ai eu la chance d’avoir un tas de gens qui m’ont aidé pour faire ce film. J’estime de façon très conservatrice dans mes chiffres, que si j’avais eu tout à payer pour cette production, on parlerait facilement de plus 100 000$ ». Patricia Chica

Acteur Céramic Tango

Les acteurs et la productrice lors du lancement médiatique. Holy Scar, Patricia Chica, Richard Cardinal et la très belle Jennifer May Walker.

Court-métrage percutant sur le VIH

Pour une très rare fois, il aurait été bien que ce film soit un peu plus long. C’est tout dire. Les 10 minutes en paraissent plutôt 3. Il est question d’un jeune homme dans sa salle de bain qui est tourmenté et qui reçoit une visite inattendue d’une force maléfique qui lui rappelle cruellement son erreur fatale. Scénario simple et très efficace. Montage plus que dynamique et effets spéciaux très réussis. Le jeu des acteurs, des bénévoles à leur première essaie devant une lentille de cinéma, est crédible. Somme toute : une signature très professionnelle. On pourrait difficilement faire mieux. Ce n’est donc pas un hasard qu’il soit présenté au Festival de Cannes prochainement. Oui, le sujet traité y est pour quelque chose puisque nous savons que les productions qui visent à sensibiliser les gens amènent une teinte d’humanité dans une programmation diversifiée, mais il reste que la qualité de la production justifie sa présence à ce prestigieux festival de film.

« De nos jours, on ne fait plus de sensibilisation sur le sida comme dans les années 80. Je veux rendre accessible gratuitement ce film tous les 1er décembre de chaque année puisque c’est la journée internationale du sida.» Patricia Chica.

Richard Cardinal« J’ai vécu une semaine à ne pas dormir et à survivre au Redbull! En plus, Holy est un ami et je devais lui sacrer une volée, ce n’était pas évident à interpréter comme rôle. Lorsque les caméras roulaient, ça me prenait un certain temps avant de passer à l’action. » Richard Cardinal

 

Cartes de crédit, REER et Hypothèque sur sa maison.

Patricia Chica avait d’abord pensé à un projet modeste. Puis l’idée a pris de l’ampleur. Les studios Mell’s lui ont donné un coup de main en lui permettant d’avoir un décor beaucoup plus grand qu’une réel salle de bain pour l’utilisation d’équipement professionnel comme des rails et des caméras redones. Mine de rien les coûts de son humble ambition de court-métrage ont rapidement grimpé, voir défoncés totalement le budget. Ayant essuyé des refus à toutes ses demandes de subventions, dans un élan de passion artistique, Chica est allé retirer ses placements (REER) et a même hypothéqué sa propre maison pour que le film puisse se rendre à terme. Sans mauvais jeu de mots, il faut avoir des couilles pour mettre sa stabilité financière et potentiellement sa carrière de la sorte. Je le sais très bien, car depuis 2008 j’ai fait la même chose avec mon documentaire sur les hommes forts du Québec. Ce qu’il faut comprendre c’est lorsqu’une personne à une vision et un réel désir de l’accomplir, 1000 doutes ne fondent même pas une difficulté pour cette personne. L’argent n’est rien face à notre volonté. Malheureusement, comme on peut le voir trop souvent à l’émission Dans l’oeil du dragon sur les ondes de Radio-Canada, des gens se ruinent pour une idée qui ne rapportera jamais la moitié de l’argent investi. En espérant de tout cœur que Patricia Chica saura se sortir de cette impasse et qu’elle sera en mesure de produire d’autres œuvres. Ce serait un talent gâché dans le cas contraire.

Levée de fonds vendredi 3 mai à midi au Cabaret Cléopatre

Le lancement officiel de Céramic Tango sera l’occasion de récolter 10$ à l’entrée pour aider la productrice à garder sa maison, comme elle nous l’a candidement confié dans la période de questions.

Producteur

1er Assistant caméra

Category